leblogdetoinon13

15 septembre 2017

LE FORT BALAGUIER

La tour de Balaguier, à la Seyne-sur-Mer, a été construite entre 1634 et 1636 sur ordre du Cardinal de Richelieu dans un contexte politique où l'Espagne présente des menaces d'agressions envers la France.

Toulon est alors, depuis 1481 et l'annexion de la Provence à la couronne, un port français peu important.

Henri de Séguiran, chargé en 1633 d'inspecter les côtes de Provence afin d'y établir les installations de la marine royale permanente française, préconise un renforcement de la défense de la rade de Toulon dont il souligne le rôle stratégique. Le port n'est alors protégé des agressions maritimes que par la grosse tour édifiée en 1524 à la pointe de Pipady (Toulon).

En face, se trouve la pointe de Balaguier dont l'avancée dans la mer marque un rétrécissement de la rade. Pourtant, la distance entre les deux est de 1500 mètres, qui ne peuvent être couverts par l'artillerie de l'époque.

En proposant de fortifier Balaguier, Séguiran projette de mieux protéger la petite rade par les feux croisés des deux édifices.
En 1651, sous le règne de Louis XIV, une inspections des côtes provençales par Blondel souligne l'insuffisance du dispositif de défense.
Balaguier et la grosse tour de Pipady sont dotés de batteries basses tirant au ras des flots.

A la fin du 17 ème siècle, alors que Toulon est devenu un port militaire important, Vauban propose en 1679, 1693 et en 1700, des travaux pour adapter la tour aux progrès de l'artillerie, mais ses projets ne sont pas réalisés.

En 1703, à la veille du siège de Toulon (1707) par les troupes du duc de Savoie, Balaguier comprend une vingtaine de canons et héberge une garnison d'environ 170 hommes. Cependant, dès la moitié du 18 ème siècle, le fort commence à présenter des signes de décrépitude. Il n'est plus occupé qu' épisodiquement par des détachements de soldats et de canonniers.

Un projet de restructuration présenté en 1774 dote le fort d'une chapelle construite en 1776.

Après 1840, le regain de tension entre la France et l'Angleterre à cause de l'affaire d'Orient entraîne une remise à niveau des défenses côtières. Balaguier est alors toujours considéré comme un lieu stratégique majeur pour la rade et ses batteries sont réaménagées.

Cependant, les inventions techniques de la deuxième moitié du 19ème siècle (bateaux cuirassés propulsés par vapeur et dotés d'une nouvelle artillerie) rendent totalement inadapté le site qui ne peut accueillir les nouvelles pièces d'artillerie de gros calibre. Des batteries modernes sont alors construites en arrière sur les collines et Balaguier est déclassé en 1877.
Il sera occupé par des particuliers entre les deux guerres mondiales.
De nos jours, le fort de Balaguier appartient toujours à la marine nationale et abrite depuis quelques années un musée municipal naval relevant de la ville de La Seyne-sur-Mer.Balaguier est une tour à canons dont l'organisation est typique des ouvrages édifiés sur l'ordre de Richelieu. De plan circulaire, la tour a un diamètre extérieur de 19,50 mètres à la base et sa muraille est épaisse d'environ 4 mètres.

Elle renferme un volume voûté divisé en deux niveaux : le niveau souterrain qui contient la citerne ainsi que les lieux de stockage pour les vivres, et le niveau supérieur servant de logement pour la garnison. On accédait à ce niveau par une porte située à 6 mètres de hauteur. Un escalier de maçonnerie interrompu à 3 mètres du sol était relié à une échelle en bois qui pouvait être retirée en cas d'attaque.

La salle voûtée était aérée et éclairée par un oculus situé au centre de la voûte. Au-dessus, se trouve une terrasse d'artillerie à huit embrasures de canons. Un escalier à vis sans noyau central permet l'accès à ce niveau.

La tour proprement dite est renforcée par une aile droite de 7 embrasures de canons et une aile gauche brisée en deux branches comportant 13 embrasures. Les plates-formes de ces batteries dominent de 1,50 mètre le niveau de la mer qui vient en battre les soubassements de maçonnerie. Du côté de la terre, un mur d'enceinte clôture l'ensemble.

voici les photos que j'ai pu prendre lors de ma visite là bas

DSCN6326

DSCN6327

DSCN6328

DSCN6329

DSCN6330

DSCN6331

DSCN6332

DSCN6335

DSCN6333

DSCN6336

DSCN6338

DSCN6339

DSCN6356

DSCN6370

DSCN6334

DSCN6337

DSCN6366

N'ayant pas pu ce jour là visiter l'intérieur je vous met une vidéo pour bien vous montrer comment cela est

Le musée BALAGUIER LA SEYNE SUR MER

Posté par marietoinon à 06:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


27 août 2017

DE MES NOUVELLES

Bonsoir les amis et amies de blog, je vous donne un peu de mes nouvelles , voilà il a fait très très chaud à aix en provence et dù à la chaleur j'ai eu coup sur coup une douleur intercostale le lendemain crise arthrose puis une erysipèle je ne suis pas encore bien guérie mais enfin mon pied est redevenu normal, avec tout çà beaucoup de choses sont arrivées pas très positives mais bon l'érysipèle n'est pas veineuse déjà çà , je vous montre comment j'ai découvert mon pied en juillet car bien sûr mon docteur absent vite sos mèdecin car j'ai cru une phlébite!

DSCN6438

DSCN6439

bon vous comprenez bien que je n'ai pu prendre de photos cet été là mon pied à ce jour est redevenu normal mais çà pèle encore donc l'infection est encore là vive les vacances comme çà lol

je ne sais quand je reprendrais mon blog je n'ai pas pour le moment l'esprit à çà car j'ai aussi d'autres soucis personnels vive 2017 vivement 2018 que çà soit mieux pour moi des vacances comme çà je m'en passerais

b3feab45

à çà non pas bonnes vacances j'espère que vous oui je reçois vos articles mais pas le coeur à çà en ce moment à bientôt les amis je vous tiens au courant.

59567b64

Posté par marietoinon à 19:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 juillet 2017

PAUSE D'ETE

Bonjour les amis et amies je met mon blog en pause pendant la période d'été je vous retrouve au mois d'octobre, je vais faire le plein de photos tout l'été j'en ai déjà pris un peu j'en veux d'autres je compte cet été me faire des balades en bord de mer ou autres je vous dit donc à bientôt

b3feab45

vero-pied

Posté par marietoinon à 08:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 juin 2017

LE GAOU

Je vous emmène près de six fours les plages dans le var à l'île du gaou.A proximité de Six Fours Les Plages se trouve l'île du Petit Gaou. Cette petite île vous accueille pour des tournois de pétanque entre amis ou bien des pique nique buccoliques en famille. Bronzette et baignade sont aussi des activités adaptées sur l'île du Gaou. La végétation de pins et les nombreuses criques en font un lieu de destination estivale et printanière idéale. Située après le port du Brusc et face à l'île du Grand Gaou, elle accueille chaque été au mois de Juillet un Festival de Musiques variées. Située dans le prolongement du port du Brusc, face à l'île des Embiez, ce petit paradis est accessible par une passerelle.l'île du Gaou, autrement appelée la "petite Bretagne".

On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons.

Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser.

Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud !
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons.

Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser.

Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud !
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons.

Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser.

Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud !
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons.

Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser.

Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud !
la presqu'île du Gaou, un petit coin de paradis préservé. Une promenade au chant des oiseaux et au bruit de la mer, dans une aire boisée avec de nombreuses criques et petites plages. Un lieu appelé "petite Bretagne".


Nombreuses criques. Aire de pique-nique. Chiens tenus en laisse. Vélos et feux interdits.
Sentier de découverte botanique.
Il y a l'île du petit gaou et celle du grand gaou là nous étions au petit gaou.

Une promenade au chant des oiseaux et au bruit de la mer, dans une aire boisée avec de nombreuses criques et petites plages. Un lieu appelé "petite Bretagne".
Une promenade au chant des oiseaux et au bruit de la mer, dans une aire boisée avec de nombreuses criques et petites plages. Un lieu appelé "petite Bretagne".

DSCN6236

DSCN6237

DSCN6238

DSCN6239

DSCN6240

DSCN6241

DSCN6242

DSCN6243

DSCN6244

DSCN6245

DSCN6246

DSCN6247

j'ai longé la passerelle je n'ai pas pensé hélàs à sortir l'appareil photo tout de suite comme je n'en ai pris que quelques une je vous montre en vidéo la passerelle que j'ai franchi et la vue que l'on a

Ile Du Gaou - France

voilà j'espère que la balade en mer vous a plu bonne journée à tous et toutes.

Posté par marietoinon à 07:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2017

TROMPE L'OEIL

Suite et fin de ma visite à Brignoles avec ce magnifique mur peint.

Un mur qui parle le provençal

Il s’agit d’une réalisation, qui se trouve sur le mur Mireille qui jouxte la gare routière, en commémoration du 150ème anniversaire de la création du FELIBRIGE (association de poètes provençaux) en 1854 et du 100ème anniversaire de l’attribution du prix Nobel de littérature à Frédéric MISTRAL.
C’est pourquoi se trouve un livre géant sur la gauche de la fresque.

Cette fresque est née de l’imagination fertile de Paul Martin qui dirige «L’Escolo de Carami » (’école du parler provençal de la ville)
Cette réalisation a nécessité 1300 heures à son auteur, Y Coeurdeuil pour l’exécution.

Au Travers d’une énorme arche, on distingue un paysage Varois, le village de Brignoles à flanc de montagne. Au premier plan un groupe folklorique effectue une danse sur la place du village

DSCN5444

DSCN5445

DSCN5446

DSCN5447

DSCN5448

DSCN5449

DSCN5451

DSCN5452

DSCN5453

au pied de ce mur un bel arbre et un très joli parterre de fleurs jusgez plutôt

DSCN5454

DSCN5450

DSCN5455

voilà j'ai gardé cet article pour la fin pour vous le faire admirer j'espère que çà vous a plu. J'avoue que j'ai bien aimé la ville, bien aimé l'église mais quand j'ai vu ce mur peint j'ai été fascinée. BONNE JOURNEE.

Posté par marietoinon à 06:56 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :