Pour ce lundi en chansons nous voici dans l'année 1973, plusieurs personnalités sont nés ce jour là comme INGRID CHAUVIN, ROMANE BOHRINGER OU ENCORE ELSA LUNGHINI OU MEME FLORENCE FORESTI elle je l'adore.

183393-elsa-lunghini-637x0-4

128818-ingrid-chauvin-200x200-1

127372-romane-bohringer-200x200-3

 

 

 

126874-florence-foresti-200x200-1

Maisz c'est en 1973 que FRANCIS FORD COPPOLA REMPORTE LA PALME D'OR POUR LE PARRAIN

Francis_Ford_Coppola

Le Parrain est un film inusable. Quel que soit l’âge où on l’a découvert, ou le nombre de visions que l’on s’est accordé, le chef d’œuvre de Coppola ne perd jamais de son mystère et de sa fascination. Que l’on évoque la diction de Marlon Brando, transformé pour son rôle, le jeu tourmenté d’Al Pacino, la fougue de James Caan, les noms exotiques devenus légendaires de Corleone, Clemenza, Sollozzo ou Tattaglia, tout un imaginaire fait de souvenirs plus ou moins précis s’ouvre à nous. Mais comment parler d’un tel mythe aujourd’hui ? En y voyant tout simplement, au-delà de la maestria cinématographique à raison tant vantée, l’histoire universelle d’un individu ordinaire, pris au piège du milieu et d’une société dans lesquels il évolue et auxquels il ne pourra jamais échapper.

et voici les chansons françaises que j'ai choisi sorties cette année 1973, j'espère que vous aimerez!!

Second Oscar pour Marlon Brandon, grand acteur de sa génération, pour l'interprétation de Don Corleone dans « Le parrain » de Francis Ford Coppola.

Le public l'attend mais c'est face à une jeune indienne qu'il se retrouve. L'acteur a refusé le prix et a laissé sa place à "Petite Plume", Sacheen Littlefeather, activiste pour la défense des droits civiques des indiens, qui prononce un discours de dénonciation du traitement « réservé aux indiens dans les films, à la télévision et à Wounded Knee ».

Wounded Knee est une ville où se trouvent des milliers de sioux, dont il fait lui-même partie. Elle est occupée depuis le 27 février par l'American Indian Movement pour protester contre la politique du gouvernement fédéral à l'intérieur des réserves et réclamer de meilleures conditions de vie.
Read more at http://www.live2times.com/1973-marlon-brando-refuse-son-second-oscar-e--4532/#MImSYVBV4Tji5vqI.99
Second Oscar pour Marlon Brandon, grand acteur de sa génération, pour l'interprétation de Don Corleone dans « Le parrain » de Francis Ford Coppola.

Le public l'attend mais c'est face à une jeune indienne qu'il se retrouve. L'acteur a refusé le prix et a laissé sa place à "Petite Plume", Sacheen Littlefeather, activiste pour la défense des droits civiques des indiens, qui prononce un discours de dénonciation du traitement « réservé aux indiens dans les films, à la télévision et à Wounded Knee ».

Wounded Knee est une ville où se trouvent des milliers de sioux, dont il fait lui-même partie. Elle est occupée depuis le 27 février par l'American Indian Movement pour protester contre la politique du gouvernement fédéral à l'intérieur des réserves et réclamer de meilleures conditions de vie.
Read more at http://www.live2times.com/1973-marlon-brando-refuse-son-second-oscar-e--4532/#MImSYVBV4Tji5vqI.99
Second Oscar pour Marlon Brandon, grand acteur de sa génération, pour l'interprétation de Don Corleone dans « Le parrain » de Francis Ford Coppola.

Le public l'attend mais c'est face à une jeune indienne qu'il se retrouve. L'acteur a refusé le prix et a laissé sa place à "Petite Plume", Sacheen Littlefeather, activiste pour la défense des droits civiques des indiens, qui prononce un discours de dénonciation du traitement « réservé aux indiens dans les films, à la télévision et à Wounded Knee ».

Wounded Knee est une ville où se trouvent des milliers de sioux, dont il fait lui-même partie. Elle est occupée depuis le 27 février par l'American Indian Movement pour protester contre la politique du gouvernement fédéral à l'intérieur des réserves et réclamer de meilleures conditions de vie.
Read more at http://www.live2times.com/1973-marlon-brando-refuse-son-second-oscar-e--4532/#MImSYVBV4Tji5vqI.99