Yves Duteil naît le 24 juillet 1949 à Neuilly-sur-Seine, en proche banlieue parisienne. Fils d'un père employé de bureau et d'une mère bijoutière, il est élevé sur un mode très classique. Pendant dix ans, Yves fait du piano et tient l'orgue dans l'orchestre de son école. Mais à l'âge de 15 ans, il découvre la guitare et la chanson, ses véritables passions.C'est par une chanson romantique, "Virages", que démarre sa carrière discographique en 1972. Le 45 tours connaît un certain succès, vite démenti par les deux essais suivants. Cependant en 1973, Yves fait la première partie de la chanteuse Régine à Bobino, puis de Juliette Gréco à l'Olympia. Il enchaîne même sur un concert new-yorkais.Mais en 1974, Yves Duteil entre de plain-pied dans la cour des Grands. Concurrent du festival de Spa en Belgique, il en repart avec les Prix du public et le Prix de la meilleure chanson. En outre, les critiques de la presse sont dithyrambiques. Son premier album, "L'écritoire" sort la même année. Puis, deux ans plus tard, son deuxième album récolte le prix "Jeune Chanson" décerné par le Haut Comité de la Langue Française. Déjà, Yves Duteil devient le symbole de la défense de la Langue Française, statut qui ne le quittera pas.Voici les chansons que j'ai choisi pour ce vendredi en musique un chanteur que l'on n'entend plus guère dommage!

Il me manquait toujours - Yves Duteil - La Tarentelle

Yves Duteil "Tarentelle"

Yves Duteil Prendre un enfant par la main No 1'78

Yves Duteil "Le petit pont de bois"

Yves Duteil Virages