entre Salon de Provence et l'étang de Berre nous voici à Istres..




Situé entre Marseille et La Camargue, avec trois plans d'eau naturels à proximité (étang de Berre, de l'Olivier et d'Entressen), Istres est une agréable ville offrant un éventail varié et complet de loisirs culturels et sportifs.La chapelle Saint Sulpice. La date exacte de sa fondation est toujours inconnue mais elle est traditionnellement située entre le Xème et le XIème siècle. La paroisse de Morian comprenait cinq lieux de cultes : Sainte Marie d’Alairac, Saint Sulpice, les églises de Vulturne, Saint Jean du Val et Saint Martin. Des écrits épiscopaux indiquent deux transactions importantes. En 1054, l’Ecclesiam de Moriano appartenant au diocèse d’Arles, est cédée à l’archevêché d’Aix. Puis en 1082, lors d’une assemblée, l’archevêque d’Aix Pierre Geoffroy fit donation de trois églises au réseau ecclésiastique istréen. L’église paroissiale du castrum d’Istres (ou Sainte Marie) tout d’abord, sans précision supplémentaire. Cette église du château ne peut-être autre que la future Notre Dame de Beauvoir. La seconde se nommait Sainte Marie d’Alairac. Selon Christian Giroussens, cette Sancta Maria de Alairaco se situait probablement au nord du domaine de Sulauze où il existait une autre chapelle (disparue aujourd’hui) à un lieu-dit nommé Cros de Leyrac. Enfin, la troisième église portait le titre de Saint Sulpice en incluant toutes ses dépendances (cum omnibus appendiciis). L’église de Morian disparaît alors des textes, sujets à interprétation. Certains ont consacré Saint Sulpice première paroisse istréenne jusqu’en 1082. Pourtant, rien ne le précise dans l’acte de 1054. Disons qu’elle doit partager cette primeur avec les chapelles Saint Etienne et Saint Michel, même si les habitants venaient de coloniser l’actuel centre ancien. Plus sûre est la suite. L’église paroissiale du castrum d’Istres fut attestée paroisse en 1082 et confirmée en 1285. Puis, la chapelle Saint Sulpice passa sous différents vocables, ceux de la Vierge, de l’Annonciation, de Sainte Catherine, de la Mère de Dieu et de Notre Dame. Elle fut également appelée Saint Michel du Cimetière en 1269. Mais le plus fréquent reste un certain Saint … Sulpice

DSCN5002

DSCN5003

DSCN5005

DSCN5006

DSCN5007

DSCN5008

DSCN5009

DSCN5010