Né à Cahors en 1929, Charles Dumont est un compositeur et chanteur d'origine française.

Après avoir entendu les oeuvres de Louis Armstrong, il tombe sous le charme de la musique jazz et se dote d'une véritable passion pour la trompette.

Il décide alors de dévoiler ses inspirations et, en 1960, « Non, je ne regrette rien », interprétée par Édith Piaf, le propulse au sommet d'une carrière de compositeur épanouie.

La révélation

Charles Dumont passe ses études à Toulouse, mais ne les réussit pas facilement. Ébloui par les inspirations de Louis Armstrong, il décide, à son adolescence, de poursuivre une carrière de musicien.

À peine âgé de 15 ans, Charles Dumont fonde son premier orchestre de jazz et enrichit, au fil des années, ses performances musicales. Ces dernières ne tarderont pas d'ailleurs à être récompensées au Conservatoire de Toulouse.

Le jeune homme déménage ensuite à Paris, avec le rêve enfoui de pouvoir faire carrière dans les mélodies. Au coeur d'un apprentissage passionné, il se retrouve pourtant face à un problème de santé. Ses exercices de trompettes étant repris trop tôt après l'ablation de ses amygdales, il a dû être hospitalisé pour hémorragie.

Le jeune talent devait alors, à sa sortie d'hôpital, éviter impérativement de jouer de cet instrument.

Désillusionné, Charles Dumont se fond dans une peine profonde pendant une certaine période, sans musique. Cela ne durera pourtant pas longtemps car, après avoir fait une entrée dans une église, il fait la rencontre du Maître Paul-Sylva Hérard.

Celui-ci, claviériste, accepte de donner des cours au jeune désespéré et peu de temps après, Charles Dumont devient, à son tour, claviériste. C'est décidé, il sera compositeur.


« Non, je ne regrette rien »

Pendant les années 50, Charles Dumont gagne sa vie par l'intermédiaire de petits boulots. Il n'omit pas pour autant sa passion pour la musique et commence à composer ses propres titres.

Il fait ensuite la rencontre de Michel Vaucaire et de Francis Carco et parvient à ouvrir plusieurs portes de collaborations. Ses inspirations originalement inspirées ne passant automatiquement pas inaperçues.

Vers le début des années 60, Charles Dumont commence à composer des titres pour différents chanteurs, sans dévoiler son vrai nom. Il écrit entre autres pour Gloria Lasso, pour Tino Rossi, ou encore pour Dalida.

Mais l'univers de la musique étant trop vaste, il ne réussit pas encore à s'imposer en tant que compositeur.

C'est seulement en 1960, avec la chanson « Non, je ne regrette rien » qu'il co-écrit avec le parolier Michel Vaucaire, que le succès sera au rendez-vous. Le titre, interprété par la chanteuse Édith Piaf, attirant tout de suite l'attention du public.

Une collaboration fructueuse qui donnera encore fruit à plus de trente titres, si l'on ne cite que « Mon Dieu », « Flonflons du bal », ou encore « Les amants ». Voici les chansons que j'ai choisi pour ce vendredi en musique. j'espère vous faire plaisir avec mes choix. BONNE JOURNEE.

Charles Dumont - Les Amants

Charles Dumont - Une Chanson

Charles Dumont - Les Chansons d'Amour

Charles Dumont Les grives aux loups

Charles Dumont - Toute La Vie Est Une Musique

Tout simplement maman - Charles Dumont

Charles Dumont - Mon amour

--Charles Dumont (1983)- "" les gens qui s"aiment..""