Pour mon retour parmi vous j'ai choisi d'abord un article en chansons j'espère que vous aimerez mon choix, je ne suis pas encore bien forme pas repris les balades mais la semaine prochaine j'ai prévu dans faire une avec ma cousine et j'ai aussi des photos pas faites voir encore; bonne journée

Francis Lalanne est né le 8 août 1958 à Bayonne au Pays basque français.
Sa famille est très cosmopolite. Ses grands-parents paternels sont béarnais et basques, ses grands-parents maternels libanais, sa mère est née en Uruguay, son père est fonctionnaire aux Nations Unies.
Francis passe une partie de son enfance en Uruguay lui permettant ainsi de bien maîtriser la langue espagnole puis en France à Marseille.
Vers l'âge de 12 ans, le jeune homme commence à s'intéresser à l'écriture et à la chanson, jouant à cette occasion un peu de guitare.
Par la suite, il apprend le piano et encourage son jeune frère Jean-Félix à s'initier à la guitare. Sous le nom de Bibi-Folk, les deux garçons ainsi que leur frère René commencent à se produire dans les MJC et autres facultés de la région marseillaise.
Francis complète sa formation artistique avec des cours d'art dramatique pris au Conservatoire de la ville. Après avoir réussi son baccalauréat, il monte à Paris et s'inscrit en faculté de lettres à la Sorbonne. Il obtient un premier diplôme (DEUG) tout en donnant des concerts avec sa guitare dans des asiles et des prisons. 1979 : "La Maison du bonheur" A peu près à cette époque, il fait une rencontre déterminante, celle du comédien Jean-Luc Moreau. Francis Lalanne réalise d'abord une maquette de ses chansons mais aucune maison de disques n'en veut. "Pas assez commercial" à leurs yeux.
En 1979 où, soutenu par Jean-Louis Foulquier, journaliste et fondateur des Francofolies de La Rochelle, il enregistre son premier disque, La Maison du bonheur. La chanson-titre passe alors en boucle sur France Inter et le public en redemande. L'album est bientôt disque d'or, et reçoit le grand prix des disquaires de France. Soutenu par la radio France Inter qui passe le titre qui a donné le nom à l’album. Les critiques saluent ce jeune homme d'une vingtaine d'années un peu fantasque et à coup sûr révolté.
Après un concert très remarqué au Printemps de Bourges en avril 80, Francis Lalanne ne cesse de tourner en France avec un passage par le Théâtre de la Ville à Paris en novembre. Il enchaîne rapidement avec la sortie d'un nouvel album sans nom avec des titres comme "la Plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime" ou "J'ai pas trouvé la fille qui me fermera les yeux". Ses prestations sur scène quasiment interactives qui durent souvent plusieurs heures. Cela va avec le succès grandissant.
En 81, le jeune Francis sort un nouvel opus enregistré en prise directe, "Toi mon vieux copain" avec des titres comme "des Mains de chômeur" ou "Pleure un bon coup ma p'tite Vero". En novembre et décembre, il se produit sur la scène de Bobino pour un spectacle qui mélange chanson, théâtre et danse avec la chorégraphie du grand danseur et néanmoins ami de Lalanne, Patrick Dupont. Le succès est énorme.
1982 : "Celle qui m'a emmené" L'année suivante, il passe une nouvelle fois sur la scène du festival du Printemps de Bourges en avril, où il se fait remarquer avec un récital marathon de 4 heures et demi.
Quelques mois plus tard et toujours aussi inspiré, Francis Lalanne sort un nouvel album "Celle qui m'a emmené". En novembre, il se produit à l'Hippodrome de Pantin à Paris pour un spectacle en trois parties dans lequel se mêle une fois de plus la chanson et le théâtre. En 83, l'enregistrement public sort en album. Entre les tournées et les sorties de disques incessantes, Francis Lalanne n'arrête plus. Il se dit aussi plus exigeant par rapport à l'écriture des chansons. En 84, il sort un nouvel album constitué de titres originaux enregistrés en public, auquel il tient particulièrement. "Amis d'en France". Il remonte sur scène pour 15 jours en octobre. Il choisit à Paris le Palais des Congrès. Pas de décor, Francis chantant seul devant son public.
Mais le grand projet artistique qui le motive depuis de longues années, est un opéra rock qui se situe entre, comme il le dit lui-même "Tolkien, Homère et la Guerre des Etoiles".
En 85 paraît "Coup de foudre - Athom le rebelle volume 1" puis l'année suivante "Mai 86 - Athom le rebelle volume2". Artiste pluridisciplinaire, il s'intéresse de près au cinéma et produit en 86 avec l'acteur Alain Delon le film "le Passage" réalisé par René Manzor son jeune frère. Il signe la chanson du générique "On se retrouvera" qui connaît un vrai succès dans les hit-parades.
voici les chansons que j'ai choisi de ce chanteur que j'aime beaucoup.

Francis Lalanne La maison du bonheur ♥♫♥

Francis Lalanne - On se retrouvera (Live Age Tendre 7)

Francis Lalanne - Pense à moi comme je t'aime (Live au Casino de Paris) - ClubMusic80s