Dernier fort fait lors de ma visite à la seyne sur mer, le fort Napoléon.

En 1793, sous le régime de la Terreur, Toulon, se livre aux Anglo-Espagnols qui formaient blocus en Méditerranée. Les Anglais en renforcèrent la défense déjà considérable et construisirent notamment au sommet de la colline Caire à La Seyne, une redoute en terre et en bois appelée redoute Mulgrave. Dans la nuit du 16 au 17 décembre 1793, les soldats français enlevèrent cette redoute après de violents combats auxquels participait Napoléon Bonaparte, alors officier d'artillerie, qui y reçut une blessure.
En 1811, ce militaire devenu Empereur se souvint sans doute de cet épisode, puisqu'il fut prévu sur le sommet de la colline Caire, la construction d'un fort militaire, type "redoute modèle nº2", dont deux exemplaires seulement ont été réalisés en France.
Ce fort est un fort carré, bastionné à cour centrale et entièrement casematé. Sa construction débuta en 1812 pour s'achever en 1821. Le Fort Caire (il ne deviendra Fort Napoléon que plus tard) ne participera jamais à des combats, excepté en 1944 lors de la libération de notre territoire. Désarmé en 1973, il est revenu à la ville de La Seyne qui y a fait procéder à d'importants travaux de restauration
.

Désarmé en 1973, il est loué par la ville de La Seyne qui en fera plus tard l'acquisition. II est alors restauré et aménagé, et en juillet 1984, le Centre de Rencontres et d'Echanges Culturels du Fort Napoléon est inauguré.Voici les quelques photos que j'ai pu y prendre.

DSCN6363

DSCN6358

DSCN6326

DSCN6359

DSCN6362

 

DSCN6361

DSCN6360

 

DSCN6357

DSCN6340

 

DSCN6365 (1)

DSCN6364