Nous continuons notre visite du Vieil Istres avec d'abord LA FONTAINE AUX QUATRE DRAGONS.

DSCN4935

DSCN4936

DSCN4937

DSCN4938

DSCN4939

DSCN4940

DSCN4941

Je rectifie d'abord de mon premier article la maison à droite n'est pas la Mairie mais les HBM

DSCN4986

Le vieil Istres est construit sur un banc
calcaire abondant en huîtres fossilisées.
Il s’agit d’une colline, dont la base forme
un ovale d ‘environ 250 m sur 188 m,
s’étendant du nord au sud, dominée par
une éminence centrale de 30 m d’altitude.
C’est un village perché sur un sommet
rocheux, site caractéristique de l’habitat
rural groupé méditerranéen.
Les maisons se sont bâties à partir du
château central selon un plan radio-
concentrique. Le volume définitif de la
ville semble avoir été atteint assez tôt
puisque l’enceinte aurait été terminée en
1379.
Au XVIème siècle, le Haut d’Istres était
déjà un «champ de ruines ». Avec l’es-
sor économique régional des XVIème et
XVIIème siècles, Istres s’étend et voit se
reconstruire toute sa superficie : la plu-
part des maisons ont été façonnées entre
le XVIème et le XVIIIème siècle.. Les maisons sont en
général construites sur des caves creu-
sées dans la roche. Les caves servaient
primitivement de carrières de pierres avec
lesquelles on commençait à bâtir la base
de l’élévation des murs des maisons. C’est
pourquoi, la partie inférieure de ces murs
est en pierre jaune locale, réclamant un
enduit protecteur, et le haut en pierres de
carrières des pourtours d’Istres, dont le
coût ajouté à celui du transport devait être
plus élevé. Le pavage des ruelles était
réalisé en galets de Crau (calade).

la maison curiale du vieil istres puis d'autres cotés

LA MAISON CRURIALE (3)

LA MAISON CRURIALE (1)

LA MAISON CRURIALE (2)

DSCN4961

DSCN4964

Puis l'emplacement dans un mur d'un vieux four datant de 1634

DSCN4996

DSCN4993

de l'autre coté du four

DSCN4994

DSCN4995

a bientôt pour la suite de notre visite du vieil Istres encore un article à vous faire voir. BONNE JOURNEE.